Nos réalisations – Santé et recherche



  • CHUM BLOC A
    Hôpitaux, Santé et recherche
    Le nouveau CHUM sera l’un des plus importants centres hospitaliers en Amérique du Nord. Il réunira sous un même toit les équipes et les patients de l’Hôtel-Dieu, de l’Hôpital Notre-Dame et de l’Hôpital Saint-Luc.
  • CR CHUM
    Hôpitaux, Santé et recherche
    CR CHUM, MONTRÉAL Ce projet représente le plus ambitieux projet d’intégration urbaine à Montréal de la dernière décennie. En raison de sa conception architecturale et l’intégration des différents éléments patrimoniaux, ce projet représente une expérience historique, artistique et culturelle que Construction LJP a su respecter malgré des échéanciers gouvernementaux très serrés et les défis habituels des projets hospitaliers
  • Hôpital Charles-le_moyne, Longueuil
    Hôpitaux, Santé et recherche
    Le nouveau centre d’imagerie médicale a exigé 293 000 pi2 de béton ternaire d’une épaisseur de 1,5 mètre et 9 500 m3 de béton. Construction LJP est fière d’avoir terminé ce projet selon les échéanciers et l’entière satisf action du client.
  • Centre de radiologie, cité de la santé, Laval
    Hôpitaux, Santé et recherche
    Comprenant 61 000 pi2 de coffrage et 7 000 m3 de béton ainsi que six voûtes de béton ternaire de 1,5 mètre d’épaisseur, ce projet fut terminé selon les plus hauts standards de qualité de l’industrie.
  • Hôpital général juif
    Hôpitaux, Santé et recherche
    Le nouveau Pavillon K est conçu et équipé pour répondre aux besoins en soins intensifs des patients pour de nombreuses années à venir. Ce pavillon est réparti sur cinq étages souterrains, cinq tunnels souterrains et 12 étages reposant sur une basilaire de cinq étages. LJP est fière de participer à ce projet et d’avoir complété avec succès, dans les délais gouvernementaux et hospitaliers prescrits, plus de 1 355 000 pi2 de coffrage et 35 000 m3 de béton.
  • CHUM Bloc A et Tunnel
    Hôpitaux, Santé et recherche
    CR CHUM + CHUM Bloc A et Tunnel, MONTRÉAL Ce projet de deux tours comporte 1 030 000 pi2 de coffrage et 32 850 m3 de béton partagés entre deux sous-sols et 13 étages pour la tour Viger et 328 000 pi2 sur 16 étages et un sous-sol pour la tour Saint-Antoine. Ce projet représente le plus ambitieux projet d’intégration urbaine à Montréal de la dernière décennie. En raison de sa conception architecturale et l’intégration des différents éléments patrimoniaux, ce projet représente une expérience historique, artistique et culturelle que Construction LJP a su respecter malgré des échéanciers gouvernementaux très serrés et les défis habituels des projets hospitaliers